Le SMOCE a pour objet la réalisation des études et des investissements nécessaires à la réalisation des équipements de transfert et de traitement des déchets à créer à l’échelle de son territoire, conformément au Plan départemental pour l’élimination des déchets ménagers (PDEDMA) et assimilés, ainsi que l’exploitation des équipements lorsque ceux-ci seront opérationnels.
Le SMOCE a pour objet la réalisation des études, l’établissement des projets, leurs concrétisations dans le cadre :  - Du Plan Local de Prévention des déchets,
- De la mise en place d’équipements et d’actions favorisant le tri et la réduction des déchets,
- De La mise en place d’équipements d’élimination favorisant la valorisation énergétique et matière, en s’appuyant au maximum sur une mutualisation des moyens.
Le président du Syndicat Mixte Ouest Cantal Environnement, Jean-Pierre Dabernat, ainsi que les membres du Bureau se sont engagés à répondre aux objectifs suivants :
  • Gérer le traitement des déchets de façon publique, locale et responsable.
  • Tendre vers l’élimination des déchets non valorisables et non-fermentescibles en traitant en amont au maximum les déchets fermentescibles et les déchets recyclables. Le syndicat développera des partenariats et lancera des études pour trouver des solutions techniques et des financements adaptés au gisement à traiter.
  • Exploiter les sites sans nuire aux riverains. La gestion des sites sera exemplaire tant par les techniques employées que par l’information régulière diffusée aux habitants.
  • Soutenir toutes les démarches de gestion responsable des déchets qui résultent des objectifs définis par le Grenelle Environnement.
En d’autres termes,
  • Répondre aux besoins d’élimination des déchets produits par chacun.
  • Assurer la mission de service public de traitement des déchets collectés par les intercommunalités, de la meilleure façon et au moindre coût.
  • Mettre en application le Plan départemental défini en concertation, adopté à l’unanimité par le Conseil général, voté par l’ensemble des intercommunalités et validé par le Préfet du Cantal.
  • Installer des équipements modernes et performants qui respectent la qualité de vie des riverains et leur environnement.